Location d’un meublé : pourquoi est-ce intéressant fiscalement pour le propriétaire ?

À la suite des modifications apportées aux allègements fiscaux sur les paiements d’intérêts pour l’achat et la location de propriétés, de nombreux propriétaires cherchent des moyens d’améliorer l’efficacité fiscale de leurs investissements. Une location meublée est une alternative fiscalement plus avantageuse que les autres biens locatifs.

Location meublée et statut professionnel du bailleur

En France, les revenus de la location meublée ne sont pas déclarés dans la catégorie taxe foncière, mais plutôt en revenus commerciaux et industriels (BIC). Cela vaut même si le propriétaire n’est pas un professionnel. Ces bailleurs « non professionnels » sont couverts par un statut spécifique. Dans ce cas, le propriétaire bénéficie d’un régime fiscal plus avantageux que les locations vides, soit 50% d’abattement forfaitaire (micro bic). Il pourra aussi consigner et déduire les amortissements, ainsi que toutes les dépenses (régime réel). Le propriétaire peut également choisir entre deux régimes fiscaux. Souvent, par souci de simplicité, les propriétaires choisissent le « micro BIC ».

Étant donné que vous facturerez probablement un loyer plus élevé lorsque votre logement est meublé, vous pouvez également envisager de facturer un dépôt de garantie plus important.

Des avantages liés au coût de l’ameublement

L’ameublement de votre propriété peut être remboursable fiscalement. En fait, des déductions en capital peuvent être réclamées sur votre propriété. Cela signifie que le coût de l’ameublement de votre bien peut être déduit de vos bénéfices avant impôts. Mais ce n’est pas une option disponible pour les propriétés de location à long terme. Les revenus générés par une propriété louée en meublé sont classés comme « revenus pertinents ». Autrement dit, vous pouvez verser des cotisations de retraite fiscalement avantageuses. Si vous devez vendre votre bien meublé, vous pouvez prétendre à certaines exonérations de la taxe sur les plus-values.

Des avantages d’une location en tant que « meublé de tourisme »

Si votre location est classé comme meublé de tourisme, vous pourrez bénéficier d’un abattement fiscal allant jusqu’à 71%. De plus, la minoration de la taxe de séjour pourra être applicable. Pour cela, les conditions de location doivent remplir certains critères. Le premier est le type d’occupation : le total de toutes les locations qui dépassent 31 jours continus doit être inférieur à 155 jours dans l’année. Il y a également la condition de disponibilité. En effet, votre bien doit être disponible à la location en meublé de tourisme pendant au moins 210 jours dans l’année. De plus, vous devez louer la propriété commercialement en tant que logement de vacances meublé au public pendant au moins 105 jours par an.

Comment réaliser un état des lieux : que faut savoir ?
Quel est le rôle du garant pour une location immobilière ?